Royaume-Uni: Boris Johnson s'en va, Liz Truss s'installe à Downing Street

Boris Johnson a présenté, ce mardi 6 septembre, sa démission à la reine Elizabeth II, dans la résidence secondaire de la souveraine à Balmoral, en Écosse. Le Premier ministre britannique est désormais remplacé par Liz Truss, élue hier à la tête du Parti conservateur.

Avec notre correspondante à Londres, Emeline Vin

Liz Truss a été reçue ce 6 septembre à la mi-journée par la reine Elizabeth II pour être nommée Première ministre. Peu de temps avant, Boris Johnson avait présenté sa démission à la reine. Arrivé en Premier ministre, il a quitté Balmoral en tant que simple député.

La journée de ce mardi est un véritable ballet, rendu un peu difficile par des questions logistiques. D’ordinaire, la reine reçoit les Premiers ministres sortant et entrant à Buckingham Palace, mais la souveraine n’a pas souhaité faire le déplacement de sa résidence de vacances en Écosse jusqu’à Londres, en raison de sa santé déclinante. Un voyage de 800 km qu’ont donc dû entreprendre et Boris Johnson et Liz Truss, dans deux avions séparés, et encore compliqué par la météo – une « soupe de pois » comme on dit ici, brouillard et pluie. Liz Truss a mis près d’une demi-heure à atterrir.

La nouvelle Première ministre énumère ses priorités

Boris Johnson a rappelé son bilan : le Brexit, la campagne de vaccination contre le Covid-19, l’engagement en Ukraine, le nombre record de sièges conservateurs remportés lors des dernières législatives. Mais sur son avenir, il est resté flou.

► À lire aussi : Royaume-Uni: «Boris Johnson va conserver un poids important»


Lire la suite sur RFI