Royaume-Uni: Boris Johnson et sa fiancée démentent vouloir abandonner leur chien

1 / 2

Royaume-Uni: Boris Johnson et sa fiancée démentent vouloir abandonner leur chien

"Quelle pure connerie". C'est par ces mots que Carrie Symonds, fiancée du Premier ministre britannique Boris Johnson, a démenti les affirmations du journal The Times selon lesquelles ils prévoyaient d'abandonner leur nouveau chien après la naissance de leur enfant.

Carrie Symonds, qui a annoncé en février qu'elle était enceinte et qu'elle allait se marier avec le Premier ministre, a déclaré sur son compte Twitter que ceux qui étaient derrière cette histoire "devraient avoir honte d'eux-mêmes". 

Dans son édition d'aujourd'hui, le journal britannique avait affirmé que l'homme politique et sa fiancée trouveraient sans doute "discrètement" une nouvelle maison pour leur chien Dilyn à la naissance de leur bébé. Une simple rumeur, selon Carrie Symonds:

"Il n'y a jamais eu de chien en meilleure santé, plus heureux et plus aimé que notre Dilyn (...) C'est des conneries à 100%". 

Dylin est "un animal formidable"

Carrie Symonds, 31 ans, et Boris Johnson, 55 ans, avaient adopté Dilyn dans un refuge gallois en septembre dernier, peu après avoir emménagé au 10 Downing Street, alors que ce croisé Jack Russell était âgé de 15 semaines.  

Boris Johnson avait déjà déclaré par le passé que Dilyn était un "animal formidable", mais le Times, citant plusieurs sources, affirme que le couple s'est "lassé" de lui.

Selon le journal, le chien est en réalité un animal "plutôt malade", et défèque souvent dans leur appartement de fonction situé...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi