Royaume-Uni : Boris Johnson encore fragilisé par la révélation « d’apéros du vendredi » à Downing Street

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

PAS EXEMPLAIRE - Le Premier ministre britannique est au cœur d’une série de révélations sur des manquements aux règles sanitaires dans son gouvernement

Après avoir dû gérer la vague de l’épidémie de coronavirus, Boris Johnson doit maintenant affronter la tempête. Celle médiatique, mais aussi politique, alimentée par les révélations en série sur des fêtes organisées au 10 Downing Street alors que le pays était sous couvre-feu, voire confiné.

Dans ce « partygate », le conservateur de 57 ans a présenté ses excuses , mercredi au Parlement, pour sa présence à l’une de ces fêtes en mai 2020 affirmant qu’il avait pensé qu’il s’agissait d’une réunion de travail.

« Tradition de longue date »

Mais depuis, d’autres révélations ont surgi dont une fête à Downing Street, sans Boris Johnson, à la veille de l’enterrement du prince Philip en avril 2021. Elisabeth II avait assisté aux obsèques de son époux seule dans la chapelle du château de Windsor, une image symbolique de la rigueur des confinements. Et ce samedi, le Mirror affirme que chaque vendredi, les employés de Downing Street ont achevé leur semaine de travail en partageant des verres de vin, une « tradition de longue date » qui a perduré malgré l’introduction de restrictions liées au Covid-19 et interdisant ce type de rencontres.

Le tabloïd ancré à gauche, qui a fait des scandales politiques sa spécialité, ajoute que le personnel avait(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Le retour des Britanniques est un « grand soulagement » pour les stations de ski françaises
Royaume-Uni : Les paillettes bannies des écoles pour respecter l'environnement
Coronavirus : Emmanuel Macron gère-t-il la crise sanitaire façon Boris Johnson ?
Coronavirus : Certains échappent au Covid-19 même cernés de cas positifs… Et si c’était grâce au rhume ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles