Royaume-Uni : quel bilan neuf jours après le lancement de la campagne de vaccination

Depuis neuf jours, les patients se succèdent au Royaume-Uni pour recevoir leur dose de vaccin. Depuis le début de la semaine, les généralistes sont autorisés à vacciner eux-mêmes dans leur cabinet médical. "Ce sont les personnes âgées qui sont concernées pour le moment, c'est important que l'on soit aussi accessible que possible", explique la docteure Shazia Rafiq, médecin généraliste de la clinique de Lambeth. Plus de six millions de personnes prioritaires "Je suis surprise de voir à quel point c'est rapide de se faire vacciner", explique Dory Williams, une patiente de 88 ans vaccinée contre le Covid-19. Parmi les populations dites prioritaires, les personnes âgées de plus de 80 ans, le personnel soignant, les employés des Ehpad, soit plus de six millions de personnes. La campagne connaît quelques contretemps, les patients doivent rester en observation une quinzaine de minutes après le vaccin, depuis la réaction allergique de deux personnes la semaine dernière ; "c'est un vaccin nouveau, on est très prudents", explique Shazia Rafiq.