Publicité

Royaume-Uni : au cœur d’une bataille judiciaire, la petite Indi gravement malade est décédée

AP/SIPA

Elle était âgée de seulement 8 mois. La petite Britannique gravement malade Indi Gregory, au cœur d’une bataille judiciaire au Royaume-Uni entre ses parents et les soignants, est décédée ce lundi 13 novembre suite à l’arrêt du traitement qui le maintenait en vie, a annoncé sa famille.

Les soins de la petite fille, âgée de huit mois et atteinte d’une maladie incurable, avaient été interrompus dimanche suite à une ultime décision de la Cour d’appel britannique vendredi, jugeant « trop dangereux » de les poursuivre hors de l’hôpital compte tenu des « complications ».

Aucun traitement contre cette maladie incurable

« La vie d’Indi s’est arrêtée à 1 heure 45 du matin (locales et GMT, NDLR). Claire (sa mère) et moi sommes en colère, nous avons honte et le cœur brisé », a déclaré son père Dean Gregory dans un communiqué. Le NHS, service public de santé britannique, « et les tribunaux ne lui ont pas seulement ôté la possibilité de vivre plus longtemps, mais ils lui ont aussi ôté la dignité de mourir dans la maison familiale à laquelle elle appartenait », s’est-il désolé.

À lire aussi Bébé gravement malade au Royaume-Uni : les médecins interrompent le traitement de la petite Indi

Les parents d’Indi Gregory avaient engagé depuis plusieurs mois une bataille contre les médecins britanniques, qui recommandaient d’interrompre les soins maintenant en vie leur bébé, estimant que la poursuite du traitement était vaine et douloureuse. Il n’existe aucun traitement contre les mala...


Lire la suite sur ParisMatch