Royaume-Uni: pas assez de vaccins contre la grippe à cause du manque de chauffeurs

·1 min de lecture

Au Royaume-Uni, des centaines de rendez-vous de vaccination contre la grippe doivent être repoussés, en raison d'un retard de livraison des vaccins. Les flacons ne peuvent pas être acheminés en temps et en heure à cause de la pénurie de conducteurs routiers qui touche actuellement le pays. Une conséquence du Brexit et de la pandémie.

Avec notre correspondante à Londres, Claire Digiacomi

C'est une conséquence supplémentaire de la pénurie de chauffeurs routiers au Royaume-Uni. Après les problèmes d'approvisionnement en lait ou en poulet dans certains supermarchés et fast-foods, le secteur de la santé est désormais touché. Avec cette annonce du principal fournisseur de vaccins contre la grippe en Angleterre et au Pays de Galles. Il prévoit un retard d'une à deux semaines dans ses livraisons.

Le docteur David Wrigley, vice-président de l'Association des médecins britanniques, a dû revoir tout son calendrier de vaccination : « Une collègue m'a dit que son équipe était bouleversée à l'idée de devoir annuler tous ces rendez-vous. Et on a déjà vécu la débâcle de la pénurie de flacons de sang. Donc, en l'espace de deux semaines, on a dû dire aux patients que leurs tests sanguins étaient annulés, puis que leur vaccination contre la grippe était annulée. »

Une conséquence du Covid et du Brexit cumulés

Cette pénurie de chauffeurs routiers est une conséquence de la pandémie d'abord, qui a poussé de nombreux conducteurs non-Britanniques à rentrer dans leur pays. Mais aussi du Brexit, car depuis le 1er janvier, les recrues européennes doivent avoir un visa, très difficile à obtenir.

Et ces difficultés logistiques inquiètent les médecins. Car en plus de la campagne contre la grippe, il faut aussi préparer celle des troisièmes doses face au Covid-19. Pour l'instant, la livraison du vaccin contre le coronavirus n'est pas perturbée.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles