Royaume-Uni : une adolescente de 14 ans sauve sa mère d'un arrêt cardiaque

La réanimation cardio-pulmonaire pratiquée par la jeune fille a sauvé la vie de sa mère (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Grâce aux gestes de premier secours qu'elle venait d'apprendre, la jeune fille a joué un rôle décisif pour maintenir sa mère en vie en attendant l'arrivée des secouristes.

Une intervention providentielle qui devrait incontestablement resserrer encore un peu plus les liens familiaux. Il y a quelques mois à Belfast (Royaume-Uni), une mère de famille victime d'un malaise cardiaque a été sauvée grâce à la réactivité de sa fille âgée de 14 ans.

Ce soir-là, comme le rapporte SudInfo, Clare Doyle, son mari et leur fille Melissa se sont endormis dans le lit parental après une rude journée de travail pour le couple. Au milieu de la nuit, cependant, l'adolescente a été tirée brusquement du sommeil. "Je faisais un bruit de type ronflement et cela a réveillé Melissa", raconte Clare, citée par le média belge.

L'adolescente prend les choses en main

Rapidement, la jeune fille réalise toutefois qu'il ne s'agit pas de ronflements ordinaires. "Elle m’a regardée et s’est rendu compte que je n’avais pas l’air bien, relate la maman. J’étais devenue grise et je ne répondais plus." Alors que son père, également réveillé, commence à paniquer, Melissa contacte alors les urgences, qui lui expliquent qu'il s'agit très probablement d'un arrêt cardiaque et lui demandent si elle peut exécuter des gestes de premier secours en attendant l'arrivée d'une ambulance.

"Par coïncidence, elle venait de les apprendre", explique Clare Doyle. La jeune Melissa va ainsi pratiquer une réanimation cardiopulmonaire à sa mère, avant que cette dernière soit transportée à l'hôpital, où son état sera stabilisé avant qu'elle se réveille quelques heures plus tard. "Je n’avais aucune idée de ce qui s’était passé, alors j’ai été choquée de me retrouver dans un lit d’hôpital", resitue la Nord-Irlandaise.

"Elle m’a empêché de subir des lésions cérébrales graves ou pire, la mort"

Les médecins lui expliquent alors ce qu'il s'est passé et la fière chandelle qu'elle doit à sa fille. "La réanimation cardiopulmonaire de Melissa a maintenu le niveau d’oxygène circulant dans mon cerveau et m’a empêché de subir des lésions cérébrales graves ou pire, la mort", résume Clare, reconnaissante.

"Seule une personne sur trois environ sait comment effectuer une réanimation cardiopulmonaire, ce qui est une statistique choquante, poursuit la maman, toujours citée par SudInfo. Je conseille à tout le monde de l’apprendre, car on ne sait jamais quand on pourrait en avoir besoin." À l'évidence, sa fille Melissa ne pourra que partager ce constat.

VIDÉO - Une femme enfermée dans un sac sauvée in extremis d'une voiture en feu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles