Royaume-Uni: sept centres de vaccination massive pour accélérer la lutte contre la pandémie

·1 min de lecture

Le Royaume-Uni passe à la vitesse supérieure avec pour objectif la vaccination d'ici mi-février de quelque 15 millions de personnes de plus de 70 ans ou vulnérables ainsi que les personnels soignants. Le Royaume-Uni est le pays européen le plus endeuillé avec plus de 80 000 morts.

Les centres de vaccination vont s'installer dans des centres de conférences, des stades de sport afin de permettre à un nombre élevé d'Anglais de venir se faire vacciner. Le Royaume-Uni veut en effet mettre les bouchées doubles face à la flambée du nombre de contaminations. Parallèlement à ces grands centres mis en place à Londres er Birmingham notamment, plus de 1000 sites sont accessibles dans le pays. La campagne de vaccination qui a débuté le 8 décembre 2020 a permis d'immuniser environ 2 millions de personnes.

Multiplication des mises en garde

Deux vaccins sont utilisés : le Pfizer/BioNTech et l'AstraZeneca/Oxford. Un troisième vaccin, celui du laboratoire américain Moderna, a été approuvé et sera disponible au printemps.

«Les prochaines semaines seront les pires de la pandémie» pour le service de santé, a prévenu Chris Whitty, le médecin chef de l'Angleterre sur la BBC. Les autorités multiplient les mises en garde alors que le pays est confronté à un nouveau variant du virus, plus contagieux, et vit son troisième confinement. Ce week-end, les Anglais ont relâché leur vigilance et de nombreux promeneurs ont arpenté les parcs et plages du pays.

(avec AFP)