Royaume-Uni: plus de 137.000 Britanniques ont reçu leur première dose du vaccin

H.G.
·1 min de lecture
Une infirmière préparant une injection du vaccin de Pfizer-BioNTech à Epsom au Royaume-Uni. - Steve Parsons / Pool
Une infirmière préparant une injection du vaccin de Pfizer-BioNTech à Epsom au Royaume-Uni. - Steve Parsons / Pool

Plus de 137.000 personnes au Royaume-Uni, premier pays occidental à avoir commencé sa campagne de vaccination il y a une semaine, ont reçu leur première dose du vaccin Pfizer-BioNTech, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

Ce vaccin, que le Royaume-Uni est le premier pays dans le monde à avoir autorisé, nécessite deux doses, la seconde 21 jours après la première.

Un "bon départ" pour Boris Johnson

Devant les députés, le Premier ministre Boris Johnson a salué un "bon départ" pour la campagne de vaccination, répondant aux critiques de l'opposition sur sa gestion de la pandémie, qui a fait près de 65.000 morts dans le pays, le bilan le plus élevé en Europe avec l'Italie.

"La majorité" de ces vaccins ont été administrés à des plus de 80 ans, employés des maisons de retraite et du système public de santé, a précisé dans un communiqué le ministère de la Santé.

"Ce n'est que le début et nous allons progressivement étendre notre programme de vaccination pour qu'au bout du compte tout le monde puisse reprendre une vie normale", a souligné le ministre Matt Hancock.

Article original publié sur BFMTV.com