Royaume-Uni: la plus étroite des maisons de Londres en vente

·1 min de lecture

Londres est connue pour les prix très élevés de son immobilier, mais la capitale britannique a peut-être encore franchi un cap, avec la mise en vente de la maison la plus étroite de la ville. Elle fait seulement 1,70 m de large, pour cinq étages répartis sur 96 m². Son nouvel acquéreur devra tout de même débourser 1,1 million d’euros.

Avec notre correspondant à Londres, Maxence Peigné

Si le confinement vous a donné des envies de grands espaces, il vaut peut-être mieux passer votre chemin. Car à 11 500 euros le mètre carré, ce n'est probablement pas la meilleure affaire sur le marché. À ce prix-là, la maison n'est même pas dans le centre-ville, mais dans le quartier de Shepherd's Bush, à l'ouest de Londres.

Pourtant, son prix a presque doublé en 10 ans et elle a su attirer quelques propriétaires renommés dans le passé, comme le photographe Jurgen Teller ou encore l'acteur Simon Woods.

D'après l'agence qui gère ce bien, ses atouts sont d'ailleurs indéniables, avec deux chambres, un bureau, un petit jardin de 5 m² et une terrasse sur le toit. Un aménagement unique et élégant selon les mots de l'annonce, qui compare cette maison à un yacht de luxe. Cela suffira-t-il à convaincre de potentiels acquéreurs ? Difficile à dire, puisque la pandémie a entraîné une vague de départs à Londres.

L'an dernier, les Londoniens ont acheté près de 74 000 maisons ailleurs dans le pays et entre juillet 2019 et septembre 2020, la capitale a perdu 700 000 habitants de nationalité étrangère, qui ont tout simplement quitté le Royaume-Uni.