Royaume-Uni: une grève du rail historique

Les trains britanniques ne rouleront pas, ou presque, ce mardi 21 juin. Une grève massive qui est annoncée également pour jeudi et samedi.
C'est la plus grosse mobilisation dans le secteur depuis 30 ans, seul un train sur 5 devrait circuler. Les employés réclament de meilleures conditions.

Avec notre correspondante à Londres, Emeline Vin

Quelque 50 000 employés du ferroviaire devraient débrayer ce mardi. En pleins examens de fin d'année entre autres.

Mick Lynch dirige le syndicat Rail, Mer et Transport. Il explique les raisons du mouvement social : « Nous ne voulons pas perturber la vie des gens, mais nous risquons des milliers de suppressions de postes, et nous n'avons reçu aucune garantie que les départs seraient volontaires... Le secteur nous dit que tous les guichets du pays vont fermer, que le temps de travail hebdomadaire va passer de 35 à 40 heures ».

Les représentants réclament aussi des hausses de salaire suivant l'inflation... C’est trop, pour Peter Hendy qui dirige Network Rail, le propriétaire du réseau de voies ferrées du pays :

« Le personnel ferroviaire a toujours eu de bonnes conditions salariales. Et nous pensons que nous pouvons faire fonctionner les trains plus efficacement, avec moins d'employés. Ça ne veut pas dire que nous allons jeter nos employés dehors : le rail est l'un des secteurs où il est le plus facile d'avoir des passerelles ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles