Royaume-Uni : à cause du Brexit, ces Britanniques voteront contre leur camp aux élections législatives anticipées

Valentine Pasquesoone, Atelier des modules

Une nouvelle élection placée sous le signe du Brexit. Environ 46 millions d'électeurs britanniques sont appelés à se rendre aux urnes, jeudi 12 décembre, afin d'élire leurs 650 représentants à la Chambre des communes. L'objectif : "mettre fin à l'impasse" parlementaire autour de la sortie du pays de l'Union européenne, après un troisième report jusqu'au 31 janvier.

Le Premier ministre conservateur et fervent défenseur du Brexit, Boris Johnson, espère retrouver une majorité absolue au Parlement, et ainsi laisser derrière lui les différents blocages législatifs sur la question du Brexit. D'après un sondage YouGov datant du 6 décembre, et relayé par The Guardian (en anglais), le Parti conservateur est crédité de 43% des intentions de vote, contre 33% pour le principal parti d'opposition, le Parti travailliste de Jeremy Corbyn. Une mouvance qui défend la négociation d'un nouvel accord de sortie de l'UE, ainsi que la tenue d'un second référendum. Quant aux Libéraux-Démocrates, troisième force politique britannique et foncièrement anti-Brexit, ils recueillent 13% des intentions de vote.

L'issue de ces élections anticipées reste toutefois incertaine, tant le Brexit vient bousculer les clivages politiques classiques au Royaume-Uni. Selon un récent sondage mené (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi