"Roxane" : une poule, vedette d'une comédie rurale, au côté de Guillaume de Tonquédec

Sabine Gorny

Quand Cyrano de Bergerac s’invite chez un éleveur de poules bio en Bretagne, cela donne une comédie sociale joliment troussée par une toute jeune réalisatrice dont c’est le premier long métrage : Mélanie Auffret. Dans le rôle de Raymond, l’agriculteur réservé et taciturne qui n’ose avouer son penchant pour la littérature qu’à ses poules, un Guillaume de Tonquédec touchant et sensible.

Elle s’appelle Roxane, une jolie poule blanche sussex, d’origine anglaise, et c’est elle la vraie star du film. Roxane, la confidente de Raymond ne le quitte jamais, perchée sur son épaule ou installée à ses côtés sur le siège avant de sa voiture. Une poule qui partage ainsi que ses congénères le secret de ce petit producteur d’œufs bio en centre Bretagne : pour rendre ses pondeuses heureuses, il leur déclame des tirades de Cyrano de Bergerac et apparemment, cela leur réussit.

Mais face à la pression et aux prix imbattables des concurrents industriels, sa petite exploitation périclite. Lorsque la faillite menace, il a alors une idée aussi folle que désespérée : mettre en scène ses poules, dont son « actrice » fétiche, la dénommée Roxane, pour créer le buzz sur les réseaux sociaux et ainsi sauver avec panache, sa ferme, sa famille et son couple.


Une comédie sur fond de "crise de la ruralité"

Le film aurait très vite pu sombrer dans la caricature : il n’en est rien car la jeune réalisatrice, originaire de la région de Corlay dans les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi