Roxana Maracineanu "exfiltrée" d'un stade à Saint-Ouen

Le HuffPost avec AFP

POLITIQUE - La ministre des Sports Roxana Maracineanu a dû être “exfiltrée” vendredi 13 décembre dans la soirée du stade Bauer de Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, où elle était venue assister à un match du championnat de National de football (3e division), a-t-on appris auprès de son entourage.

À la mi-temps de la rencontre entre le Red Star et l’US Quevilly, un attroupement s’est formé autour de la ministre, qui discutait avec un supporteur dans les travées du stade.

Une vidéo, que vous pouvez retrouver ci-dessous, montre la ministre des Sports, chahutée par un groupe de supporteurs présents de l’autre côté de la grille d’enceinte, regagner sa voiture sous les quolibets et essuyant quelques jets d’eau. “Tout le monde déteste la ministre”, peut-on entendre. 

 

“Il y a eu un effet de troupe, ça s’est un peu envenimé, en mode ‘Macron, démission’” et la police a “pris la responsabilité de l’exfiltrer du stade”, a précisé l’entourage de Roxana Maracineanu. 

“J’ai été interpellée par une personne qui avait un message politique à passer. J’étais venue pour une prise de contact avec un club qui défend des valeurs dans lesquelles je me reconnais. Il est situé à quelques pas du coeur des prochains JO de Paris 2024 et j’ai envie de le soutenir. Je reviendrai”, a déclaré la ministre citée dans Le Parisien

“C’est compliqué car on se rend compte que ce sont des moments exutoires d’une certaine violence latente chez certaines personnes”, a expliqué la responsable sur BFM TV avant de poursuivre: “Quatre, cinq personnes sont venues parler avec moi calmement. Et puis une dizaine d’autres qui sont tout de suite passées à des intimidations verbales...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post