Roxana Maracineanu, ses conseils à Macron qui a grossi : "Mets-toi au sport comme moi"

·2 min de lecture

«Emmanuel, fais du sport!», a plaisanté la la ministre déléguée aux sports Roxana Maracineanu interrogée sur la récente - et commentée- prise de poids du chef de l'Etat, encourageant plus largement tout le monde à pratiquer une activité sportive malgré les contraintes actuelles, «sinon cela va être dur au sortir de la crise».

Ce sont quelques lignes dans «Challenges» qui ont été largement commentées voir moquées. Dans un indiscret, le magazine explique que le chef de l’Etat, 43 ans, a grossi – comme beaucoup de Français en période de confinement. L’Elysée y voit toutefois «un évènement positif». C’est «la preuve d’abord que le chef de l’Etat s’est bien remis du Covid (dont il a souffert fin décembre, Ndlr) et qu’il est en forme pour aborder la suite», selon le palais présidentiel qui souligne que «sur les photos ces quelques kilos en plus lui donnent de la densité et de la maturité».

Interrogée par France Info sur ce sujet plutôt léger vendredi, la ministre déléguée aux sports Roxana Maracineanu a joué les coachs sportifs. «Je lui dirais Emmanuel, fais du sport! Mets-toi au sport comme moi, car moi aussi j'ai pris du poids mais j'ai décidé de me remettre à l'activité physique et sportive et on doit tous s'y mettre sinon cela va être dur au sortir de la crise», a-t-elle déclaré.

"Sortez quand vous le pouvez, réveillez-vous plus tôt"

Un message «de santé publique» que l’ex-championne de natation a adressé aux Français : «Continuez à faire du sport, a-t-elle conseillé, sortez quand vous le pouvez, réveillez-vous plus tôt pour aller courir avant d'aller au travail et utilisez les week-ends et les mercredis et là c'est un message que je passe aux associations sportives, il faut proposer de l'activité pour pouvoir entretenir la population de vos adhérents et pour permettre aux Françaises et aux Français de pouvoir continuer à pratiquer du sport essentiel pour la santé».

La ministre a reconnu que la situation actuelle est «compliquée» pour l'exécutif. «Compliquée que ce soit pour le chef de l’Etat, pour tous les ministres, pour moi. On ne(...)


Lire la suite sur Paris Match