Le rover chinois Zhurong va se poser sur Mars cette nuit !

·2 min de lecture

Si tout se passe comme prévu, le rover Zhurong devrait faire son entrée dans l’atmosphère martienne et débuter son atterrissage vendredi soir à 23 h 11 min (UTC) sur Mars. Plus précisément dans la partie sud d'Utopia Planitia, sur un site dont l’Agence spatiale chinoise n’a pas encore dévoilé les coordonnées. Cette région de l’hémisphère nord est un des endroits les moins difficiles pour atterrir sur Mars. Pour mémoire, la sonde Viking 2 de la Nasa s’était posée en 1976 dans la partie nord d'Utopia Planitia.

Cette image a été acquise par la sonde Tianwen-1. Il s'agit vraisemblablement d'une région d'Utopia Planitia, voire là où pourrait se poser le rover Zhurong. Au conditionnel bien sûr, vu que l'Agence spatiale chinoise n'a pas souhaité indiquer l'endroit où se posera son rover. © CNSA
Cette image a été acquise par la sonde Tianwen-1. Il s'agit vraisemblablement d'une région d'Utopia Planitia, voire là où pourrait se poser le rover Zhurong. Au conditionnel bien sûr, vu que l'Agence spatiale chinoise n'a pas souhaité indiquer l'endroit où se posera son rover. © CNSA

Moins difficile ne veut pas dire facile

Le rover Zhurong sera confronté aux fameuses sept minutes de terreur, passage obligé pour se poser sur Mars. En choisissant la région d'Utopia Planitia, les responsables de la mission se sont donné toutes les chances pour réussir à se poser en sécurité. Cette région est suffisamment basse en altitude pour donner assez de temps à la sonde de freiner, et cette partie sud d'Utopia Planitia est connue pour abriter de très grandes zones très plates et très peu accidentées avec seulement quelques dunes de sable et de gros rochers. L’ellipse d’atterrissage visée est une zone d’environ 100 kilomètres de long et large d’une vingtaine de kilomètres.

La sonde chinoise Tianwen-1, actuellement en orbite autour de la planète rouge, se prépare à faire atterrir le rover Zhurong. © CGTN

Pour se poser sur Mars, Zhurong utilisera un bouclier thermique, un parachute de plus de 15 mètres de diamètre et des rétro-fusées. Avant de se poser, l’atterrisseur utilisera son système de navigation pour localiser l’endroit le mieux adapté. Un capteur laser imagera le sol en trois dimensions et une caméra le comparera avec les images acquises par la sonde pour éviter les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles