Routes paralysées, avions pris d’assaut… l’Afghanistan toujours en plein chaos

·1 min de lecture

La cauchemar se poursuit pour des dizaines de milliers d'Afghans. Six jours après l'entrée des talibans dans Kaboul, nombreux sont ceux qui cherchent toujours désespérément à fuir leur pays, via un pont aérien "difficile" dont le président américain Joe Biden a reconnu ne pouvoir garantir "l'issue". Routes paralysées par la foule, avions cargos pris d'assaut, enfants lancés par leurs parents par dessus des barbelés : les images du chaos à l'aéroport de Kaboul ne font que renforcer chaque jour le sentiment d'impréparation de l'opération d'évacuation.

Ce pont aérien est "l'un des plus importants et difficiles de l'histoire", a reconnu vendredi, dans sa seconde allocution télévisée en quelques jours, Joe Biden lors d'un discours à la Maison Blanche. "Je ne peux pas promettre ce qu'en sera l'issue finale" ni qu'il n'y aura pas "de risques de pertes" en vies humaines, a déclaré le président, assurant que les alliés de Washington ne remettaient pas en cause la "crédibilité" américaine de mener à bien cette opération.

Le président américaine a annoncé que 13.000 personnes avaient été évacuées par l'armée américaine depuis le 14 août. Des milliers d'autres ont embarqué à bord d'avions venus notamment des pays européens et de Grande-Bretagne. Les États-Unis à eux seuls prévoient de faire partir 30.000 personnes.

>> A lire aussi - Afghanistan : comment le pays pourrait perdre des milliards de dollars à cause des talibans

Les évacués sont en majorité des citoyens américains que les talibans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Première sortie en mer du plus grand paquebot du monde
Afghanistan : comment le pays pourrait perdre des milliards de dollars à cause des talibans
Afghanistan : Facebook, Twitter... le dilemme des réseaux sociaux face aux talibans
Cuivre, terres rares, lithium… le sol de l’Afghanistan convoité, la Chine en embuscade
La barre des 40 millions de Français totalement vaccinés franchie en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles