Route du Rhum : rafales de vents, vagues de six mètres... Des conditions de départ dantesques

© LOU BENOIST / AFP

J-2 avant le grand départ. Ce dimanche à Saint-Malo, s'élancera la 12e édition de la Route du Rhum , près de quatre ans après la victoire sur le fil de Francis Joyon devant François Gabart au terme d'une édition mémorable. Cette course transatlantique en solitaire verra s'affronter 138 skippers qui devront rallier au plus vite Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

Des marins qui peaufinent les derniers réglages sur leur bateau et qui gardent un œil sur une météo qui s'annonce capricieuse. Près de 30 nœuds de vent sont prévus, soit l'équivalent de 50km/h. Des rafales qui peuvent sembler minimes, mais qui suffisent amplement à secouer lorsque l'on manœuvre des bateaux de plus de 30 mètres.

"Ça va être compliqué"

D'autant que ces vents ne seront qu'un avant-goût comme le confirme Cyril Duchesne, météorologue en chef de la course : "Très rapidement, notamment dès la première nuit et surtout pour la journée de lundi, ça va vraiment se compliquer avec des rafales à plus de 50 nœuds, donc ça va être compliqué. D'autant que la mer sera également très forte avec des vagues de l'ordre de six mètres et donc des marins qui seront mis à rude épreuve dès la première journée de course sur cette Route du Rhum".

>> LIRE AUSSIRoute du Rhum : François Gabart s’entraîne en volant sur l’eau !

Pour affronter ses creux de six mètres, les skippeurs de la Route du Rhum peuvent compter sur leur routeur. Charles Caudrelier, l'un des favoris chez les Ultimes, ces catamarans volants, dispose de tro...


Lire la suite sur Europe1