Route du Rhum : comment les navigateurs s’occupent en attendant le départ de la course ?

Il aurait dû être sur l'eau dans son bateau. Finalement, Jean Galfione a passé son dimanche après-midi dans un restaurant privatisé par ses sponsors. Comme ses camarades skippeurs, il se détend avant le départ de la course prévu mercredi, retardé à cause de la tempête Martin . Après toutes leurs obligations, ils sont nombreux à s'accorder un petit break.

>> LIRE AUSSI - «On est très déçu» : à Saint-Malo, le report du départ de la Route du Rhum frustre les visiteurs

Se détendre pour partir plus serein

Natation pour Paul Meilhat, Charlie Dalin, en manque de sensations fortes, s'est lui offert une séance de Wing foil. Quant à Alan Roura, il promet d'être plus sage. "Le char à voile est trop dangereux, mais j'y pensais. Demain soir, je vais me faire un cinéma. Effectivement, on a deux jours pour profiter un peu de la vie, donc ça va faire du bien aussi. Partir plus serein", détaille le navigateur.

D'autres vont même jusqu'à rentrer chez eux. C'est le cas de Yohann Richomme, le skippeur de Paprec Arkéa. Il va faire une petite escale à Lorient. "Là, je vais essayer de décrocher un peu. Je rentre chez moi. Je vais pouvoir déposer les filles à l'école pour la rentrée et ça sera mon petit plaisir personnel", confie-t-il. Ils seront tous de retour ce mardi puisque la course reprend ses droits. Les bateaux vont progressivement sortir du port de Saint-Malo avant le grand départ de mercredi .


Lire la suite sur Europe1