Route du Rhum : l’armada des Class40 dans l’ombre des géants

© Laurent Lairys / DPPI via AFP

C’est un record pour la Route du Rhum : 138 bateaux sont présents au départ. Mais l’essentiel des projecteurs va se tourner une petite partie de la flotte, les huit trimarans Ultim qui devraient partir d'ici à mercredi et mettre moins d’une semaine pour rejoindre la Guadeloupe. Une autre catégorie a droit à une part appréciable de lumière : les Imoca, ces monocoques de 60 pieds, stars du Vendée Globe, au nombre de 37. A l’ombre de ces têtes d’affiche, ces sont les Class40 qui envahissent les bassins de la ville corsaire. Avec 55 participants, ces monocoques de 40 pieds (12,19 m) ont même dû jouer à guichets fermés pour laisser de la place aux autres catégories (Rhum multi et Rhum mono).

Lire aussi - Voile : à bord du trimaran de Charles Caudrelier avant la Route du Rhum

« La Route du Rhum reste un des objectifs majeurs de la classe avec la Transat Jacques Vabre, pose Halvard Mabire, président de la classe. Rien que pour cette course, la moitié de la flotte est composée de nouveaux bateaux. Et vu le niveau des skippers et la technicité de ces petits-gros bateaux, la course devrait être très indécise ». Halvard, 65 ans, participe lui aussi à la course mais en Rhum multi pour ne pas prendre la place de quelqu’un d’autre.

Gros budget

Kito de Pavant (Reforest’Action), qui a rejoint cette classe après son naufrage dans le Vendée Globe, est convaincu d’avoir fait le bon choix. « Quand j’ai investi dans ce bateau-là, je sortais d’un projet Vendée 2016. Et je me suis retrouvé sur le...


Lire la suite sur LeJDD