Route du Rhum : la course continue pour tout le reste de la flotte

Si les bateaux les plus remarquables, les Ultim, effectuent la traversée Saint-Malo - Pointe-à-Pitre en une semaine, le temps est plus long pour le reste de la flotte. Après le trio Caudrelier, Gabart et Coville mercredi, deux skippers supplémentaires dans la catégorie reine, celle des Ultim, ces maxi-trimarans géants, sont arrivés dans la nuit de jeudi à vendredi aux Antilles. Il s’agit de Francis Joyon, vainqueur sortant, et Yves Le Blevec.

Mais alors que les formules 1 des mers en finissent déjà avec la Route du Rhum , la course se poursuit pour plus de 100 concurrents dans des catégories moins rapides. Le vainqueur de la catégorie qui vient juste après, les Ocean Fifty, composée de trimarans plus petits, est attendu seulement dimanche. Suivront ensuite les monocoques.

>> LIRE AUSSI - Route du Rhum : deux morts après le chavirage d'un bateau suiveur

Le premier monocoque attendu lundi heure de Paris

Joint en plein milieu de l’Atlantique, Yoann Richomme vainqueur sortant dans sa catégorie, les Class40, reste philosophe : "Le fait que les Class40 et les autres catégories arrivent après les Ultim et le fait que l’épreuve se court en plusieurs catégories n’enlève rien au spectacle".

"Certes, le grand public et les médias nous suivent un peu moins. Mais on fait notre Route du Rhum et si on regarde l’aspect un peu plus sportif, l’enjeu n’est pas toujours là où l’argent est", poursuit le skipper de Paprec-Arkea. Autrement dit, la concurrence est plus dense, plus nombreuse d...


Lire la suite sur Europe1