Route du Rhum : après 48h de course, François Gabart dresse son premier carnet de bord

Ils se sont lancés à la conquête de l'Atlantique. Les 130 skippers toujours en lice dans cette 12e édition de la Route du Rhum mettent les voiles vers la Guadeloupe. Les plus rapides d'entre eux doivent poser pied à terre dans les Antilles d'ici quelques jours alors que huit abandons sont déjà à signaler, dont celui d'Armel Le Cléac'h, victime d'une avarie . Toujours en course, François Gabart , vainqueur en 2014, dresse pour Europe 1 un carnet de bord quotidien dans lequel il évoque les conditions de navigations des dernières heures et ce qui l'attend pour les prochains jours.

"Aujourd'hui on est dans des conditions un peu musclées car on est en train de traverser un front", indique-t-il dans une séquence où l'on devine le bruit des vagues qui viennent s'écraser sur le bateau. "Mais c'est plutôt sympa, on n'est pas dans la pire partie de ce front", reprend-il. Le skipper assure conserver "une bonne vitesse" et souligne le peu de changements de voile qu'il a dû opérer. "Il n'y a pas eu beaucoup de manœuvres ces dernières heures, ce qui m'a permis de dormir", confie-t-il.

Peu de sommeil dans les prochaines heures

Un repos qui promet d'être de courte durée. "Une fois qu'on aura passé le front, il ...


Lire la suite sur Europe1