Sur la route des Jeux: Oliver Zeidler, se relever après un échec

Triple champion du monde et double champion d'Europe en skiff, le rameur allemand Oliver Zeidler s'avance comme favori pour le titre olympique dans la catégorie solitaire de l'aviron. Jusqu'aux Jeux de Paris, il raconte son parcours à l'AFP.

Dans ce deuxième épisode, il revient sur son échec aux JO de Tokyo, en 2021, "un sérieux revers" qui lui a appris que, pour atteindre son "rêve" de médaille olympique, il fallait aussi une part de "chance".

. Perte de légèreté dans le sport

"Je pense que ma carrière, étant donné qu'elle a connu une progression assez linéaire et régulière vers le haut, allait forcément connaître, à un moment ou à un autre, un contre-temps. Le premier est venu en 2020, quand les Jeux olympiques ont d'abord été reportés d'une année à cause de la pandémie de Covid-19. J'ai alors un peu perdu cette légèreté, cette facilité dans le sport. Toute cette incertitude, de savoir si les Jeux auraient tout de même lieu, ça ne m'a pas permis d'accumuler de la confiance en amont. J'ai gagné les régates avant les Jeux, je suis allé à Tokyo en tant que favori pour la médaille d'or. Mais, en demi-finales, j'ai fait, et de très loin, la plus mauvaise course de mon année. Sur les 26 courses que j'ai disputées cette saison, il y en a deux que je n'ai pas terminé à la première place. Une course, c'était une troisième place en Coupe du monde et la seconde, c'était une quatrième place en demi-finales des Jeux olympiques."

. Besoin de recul

. Être moins perturbé par les conditions

Propos recueillis par Thomas BACH


Lire la suite sur RFI