Rougeole: appel à un grand rattrapage vaccinal (même pour les adultes)

Mascret, Damien, Infographie, Service
/ FRANCOIS LO PRESTI/AFP

INFOGRAPHIE - Le décès d’une jeune femme par rougeole illustre la fragilité de la couverture vaccinale en France. Si le vaccin est désormais obligatoire pour les nouveau-nés depuis le 1er janvier 2018, la vaccination est fortement conseillée pour les adultes nés après 1980.

Il y a ces professeurs de médecine, gourous antivaccinaux ou simplement anti-labos qui affirment depuis des années que la rougeole est une maladie bénigne et qui sous-entendent qu’il est inutile de se faire vacciner puisque l’on est protégé plus longtemps après l’avoir contracté naturellement. Il y a ceux qui les croient... et des enfants qui en meurent.

La maman de Jessica (31 ans) qui est décédée samedi dernier d’une rougeole à Poitiers, «a la rage» contre le CHU de Poitiers où elle pense que sa fille a été contaminée. L’enquête dira ce qu’il en est. Jessica n’était pas vaccinée car le vaccin contre la rougeole était seulement recommandé mais ne figurait pas dans les vaccins obligatoires lorsqu’elle était bébé, a expliqué sa mère. Pour elle comme pour beaucoup d’autres, «recommandé» était compris comme «facultatif». La décision de la ministre de la santé, Agnès Buzyn, de revenir à une obligation vaccinale dès cette année aura le mérite de mettre fin à ces incompréhensions.

Rattrapage national!

Ce matin, sur France Inter, Agnès Buzyn a été claire: «Je demande aux personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants de faire un rattrapage». Lundi, l’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine rappelait déjà que «la couverture vaccinale en Nouvelle Aquitaine est insuffisante pour faire face à cette épidémie» (seulement 3 enfants sur 4 bien protégés à l’âge de deux ans) et qu’il était urgent de vérifier que l’on avait bien reçu deux doses de vaccins dans la petite enfance (à 12 et 18 mois). Le message est valable pour tous, et pas seulement dans cette région. «Les personnes nées depuis 1980 devraient avoir reçu au total deux doses de vaccin trivalent (ROR, Rougeole, (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Non vaccinée, une jeune femme décède de la rougeole 
La rougeole frappe toujours en France 
«Les anti-vaccins ont oublié la réalité des grandes maladies infectieuses» 
En 2008-2011, la rougeole balaie tout le pays 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Santé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages