Rouen-Rive Droite : un joyau de l'Art nouveau tardif en quart de finale du concours SNCF des plus belles gares de France

Odile Morain
·1 min de lecture

Depuis quelques semaines la SNCF a lancé sur Facebook un concours pour distinguer les plus belles gares de France, Rouen est en quart de finale. L'occasion de découvrir ce monument à la lisière de l'Art déco et de l'Art nouveau.

Des caractéristiques de l'Art nouveau

La Gare de Rouen est la seule des grandes villes de Normandie à ne pas avoir été détruite lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. C'est un patrimoine unique qui affiche quelques traits de l'Art nouveau avec ses formes arrondies. "Elle n'est pas complètement Art nouveau, mais il y a cette immense courbe qui est quand même la caractéristique de l'Art nouveau, c'est un bâtiment original qui rappelle le cœur d'activité de Rouen de l'époque avec deux statues discrètes qui tiennent des sacs de blé du port de Rouen", détaille Cécile-Anne Sibout, enseignante à l'Université de Rouen. A l'intérieur de l'édifice, la salle des pas perdus et ses multiples ornements illustrent l'inspiration végétale qui caractérise encore ce style architectural.

Première gare aux Monuments Historiques

C'est en 1928 que la gare actuelle est inaugurée par le président de la République Gaston Doumergue. Mais sa construction avait commencé quinze ans plus tôt selon les plans de l'architecte Adolphe (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi