Roubaix : une policière tire au taser sur son collègue au volant et provoque un accident

·1 min de lecture
Une policière provoque un accident en "tasant" un de ses collègues (Photo : GEOFFROY VAN DER HASSELT/AFP via Getty Images)

Il s'agirait d'un "jeu qui aurait dégénéré", selon l'avocat de la fonctionnaire, désormais poursuivie pour violences et mise en danger de la vie d’autrui.

Pas sûr que la plaisanterie soit du goût de sa hiérarchie. Une policière du commissariat de Roubaix vient d'être déférée devant le parquet de Lille et devrait être jugée en janvier prochain pour avoir fait usage d'une arme de service en dehors du cadre légal et, ce faisant, provoqué un accident de la route.

Comme le rapporte Nord Éclair, les faits se sont produits il y a quelques jours lors d'un trajet en voiture entre Roubaix et Tourcoing, où les policiers roubaisiens se rendent fréquemment en ce moment, en raison des travaux en cours dans leur commissariat. 

Quatre véhicules en stationnement percutés

Le quotidien local explique que la policière en question était passagère de l'un de ces trajets lorsqu'elle a fait usage de son pistolet à impulsion électrique, mieux connu sous le nom de "taser", à l'intérieur du véhicule, touchant son collègue qui se trouvait au volant. Le conducteur "aurait alors perdu le contrôle avant de venir percuter quatre véhicules en stationnement".

Le policier touché n'a heureusement pas été blessé et les dégâts ont uniquement été d'ordre matériel, mais l'incident ne pouvait évidemment pas rester sans suite. Alors qu'une enquête est en cours pour déterminer ses circonstances exactes, l'agente concernée est ainsi poursuivie pour "violences et mise en danger de la vie d’autrui", révèle Nord Eclair. "C’est un jeu qui aurait dégénéré et c’est un dossier dans lequel je plaiderai la relaxe", a commenté l'avocat de l'accusée, cité par le média local.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles