Roubaix : Une patrouille de la police municipale attaquée à coups de briques

·1 min de lecture

VIOLENCES - Deux agents de la police municipale de Roubaix ont été blessés suite à des jets de briques sur leur véhicule alors qu’ils poursuivaient un chauffard

Pris pour cible. En fin de semaine dernière, deux agents de la police municipale de Roubaix, dans le Nord, ont été blessés à la suite de jets de briques.

En patrouille sur le boulevard Jean-Baptiste Lebas, vendredi soir, un équipage de la police municipale a remarqué une Renault Twingo qui effectuait un dépassement dangereux par la droite d’un autre véhicule en empruntant le couloir réservé aux bus. Les agents ont décidé de contrôler la Twingo mais son conducteur a refusé d’obtempérer et a pris la fuite.

Des briques jetées sur le pare-brise

Une course-poursuite s’est engagée jusque dans le quartier sensible de l’Alma. C’est là que plusieurs personnes non identifiées ont attaqué la voiture de police à l’aide de projectiles de toute sorte, notamment des poubelles. Mais ce sont des briques lancées sur le pare-brise qui provoqueront l’éclatement de celui-ci et des blessures au niveau des yeux des deux fonctionnaires présents à l’avant du véhicule.

Entre-temps, des renforts de la police nationale sont arrivés, permettant l’interpellation du chauffard à l’aide de stop-sticks, un dispositif utilisé pour crever les pneus. Le conducteur a été placé en garde à vue. En parallèle, une enquête a été ouverte pour tenter d’identifier les auteurs présu(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ascoval : Le propriétaire allemand de l’aciérie nordiste renonce à transférer l’activité outre-Rhin
Violences conjugales : La montée en puissance contrastée des bracelets anti-rapprochement
Pêche post-Brexit : Annick Girardin et Emmanuel Macron promettent aux pêcheurs français de continuer le combat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles