Roselyne Bachelot : "son rêve s'est transformé en cauchemar"

·1 min de lecture

Si elle avait pour ambition de suivre les traces d'André Malraux, un ami proche de ses parents, la désillusion est difficile à encaisser pour Roselyne Bachelot et ni son réveillon (qui a d'ailleurs marqué son 74ème anniversaire) ni son Noël ne pourront lui redonner espoir. Pour la ministre de la Culture, nommée au mois de juillet 2020 et prenant ainsi la relève de Franck Riester, "c'est un rêve qui se transforme en cauchemar" d'après son amie députée des Républicains Annie Genevard, citée par le JDD ce dimanche 27 décembre. Car en se voyant décerner son nouveau maroquin ministériel, le quatrième de sa carrière politique après s'être chargée des Solidarités et de la Cohésion sociale dans le gouvernement de François Fillon, de 2010 à 2012, de la Santé et des Sports, toujours sous la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2010), et de l'Écologie et du Développement durable pour Jacques Chirac de 2002 à 2004, elle a désormais pour tâche d'épauler le milieu culturel, mis à mal par la pandémie de coronavirus.

Mais alors que ce secteur est, à ce jour, encore contraint à la fermeture pour limiter la propagation de la maladie virale, les espoirs et la confiance en Roselyne Bachelot, "forte personnalité expérimentée, populaire et passionnée" comme l'ont souligné nos confrères, s'envolent. Interpellée par de nombreuses personnalités estimant que la Culture a été oubliée par l'exécutif, la ministre tente le tout pour le tout pour la remettre sur pied. Et ce, malgré les frictions dans les coulisses (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Sarah Biasini se confie sur sa mère Romy Schneider : quand "j'entends son nom, j'entends sa mort"
Gérard Depardieu : comment Carole Bouquet est tombée dans ses bras
Les mots glaçants de Christophe Dominici juste avant sa mort : "c'est fini pour moi"
Jean-Pierre Pernaut : son cadeau inestimable à Marie-Sophie Lacarrau
Ivanka Trump : un livre en préparation et une nouvelle carrière politicienne