Roselyne Bachelot : qualifiée de "pauvre femme" par Anny Duperey, elle dézingue à son tour l'actrice

Quand on attaque Roselyne Bachelot, Roselyne Bachelot contre-attaque. La sociétaire des Grosses Têtes n'a pas peur d'égratigner ses adversaires et autres détracteurs dans son nouveau livre, 682 jours, récit de son passage au ministère de la Culture lors du premier mandat présidentiel d'Emmanuel Macron. Dans ce "bal des hypocrites", celle que Jean Castex surnommait "Ma lionne" étrille vigoureusement Anny Duperey. La comédienne l'avait apostrophée lors de la cérémonie des César en 2021 pour sauver le monde de la culture fragilisé par la pandémie. Sur le plateau de Jordan De Luxe, Anny Duperey accusait quelques jours plus tard "cette pauvre femme" de s'être "tirée courageusement [avant la cérémonie]". Armée de sa plume, Roselyne Bachelot était bien décidée à dézinguer son adversaire coriace.

"Après les aides auditives, elle pourrait se reconvertir dans les publicités pour lunettes", rétorque Roselyne Bachelot dans son livre. Un tacle qui fait allusion à une publicité des années 2010 dans laquelle Anny Duperey vantait les prothèses en question. Roselyne Bachelot n'a pas attendu la publication de son livre pour régler ses comptes. En mars 2021, elle s'en prenait déjà à la cérémonie des César sur RTL, regrettant notamment que la cérémonie n'ait pas "été utile au cinéma français". "Le cinéma, c'est une industrie. Les César, c'est une vitrine pour vendre notre cinéma à l'international. Est-ce que vous voyez l'image que ça a donné ? C'est (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Chloé Jouannet : la fille d'Alexandra Lamy dévoile une rare photo avec sa demi-sœur Mado
Mathilde Seigner, maman "hyper angoissée" : ses confidences sur sa relation avec son fils Louis
Modeste M'Bami, ancien joueur du PSG et de l'OM, est mort à l'âge de 40 ans
"Il fout rien" : Matthieu Delormeau s'en prend à Jean-Jacques Goldman
Indira Ampiot : très émue, Miss France 2023 retient ses larmes en évoquant le décès de sa grand-mère