Roselyne Bachelot privilégiée ? Cette visite inattendue d’Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Le président de la République Emmanuel Macron semble se soucier de l’état de santé de ses ministres. C’est en tout cas ce que sous-entend Le Parisien dans un article publié samedi 24 avril. Le chef de l’État a en effet rendu visite à Roselyne Bachelot à la fin du mois de mars, lorsqu’elle a été hospitalisée pendant neuf jours à la suite d’une forme sévère de la Covid-19.

Une visite qui a dû faire plaisir à la ministre de la Culture qui a eu très peur de ne pas s’en sortir, comme elle l’a indiqué lors de sa première interview depuis sa sortie de l’hôpital il y a trois semaines, à RMC, vendredi 23 avril. “J’ai eu peur de mourir, à un moment très précis. Je me suis dit, c’est le moment.” Connue pour son franc-parler, Roselyne Bachelot n’a par ailleurs pas mâché ses mots concernant le virus, en le qualifiant de “saloperie”, avant d’ajouter qu'il était particulièrement difficile à vivre pour les personnes contaminées : “Quand on est touché par cette maladie, on vit des moments de solitude. On se sent seul.”

Si la ministre de la Culture est de retour au ministère pour préparer la réouverture des lieux culturels à la mi-mai, elle admet ne pas être totalement remise et avoir toujours des “séquelles”. Lors de sa première sortie publique sur le chantier de Notre-Dame de Paris, Roselyne Bachelot ne s’est pas rendue tout en haut de l’édifice religieux pour cause de vertige, comme l’avait pourtant fait Emmanuel Macron qui l’accompagnait. Pour certains, il s’agissait plutôt d’une raison médicale (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Edith Cresson : "Emmanuel Macron moins efficace", "politique misogyne", elle dit tout
Stéphane Plaza : cette cliente "exceptionnelle et surprenante" qui l'a dans la peau !
Meghan Markle et Harry : cette inquiétude autour de la naissance de leur future fille
Roselyne Bachelot, très « marquée », gardes de grosses « séquelles » de la Covid-19
Audrey Lamy méconnaissable : cette vidéo qui surprend