Roselyne Bachelot : L’ex-ministre ne se voit plus voter pour l’ancien Président

Invitée de l’émission Bourdin direct ce matin, Roselyne Bachelot s’est exprimée au sujet des derniers rebondissements à l’UMP et de la potentielle candidature à l’élection présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2017. Sans appel.

Le franc-parler de Roselyne Bachelot n’a jamais fait aucun doute. Aujourd’hui plus chroniqueuse que femme politique, elle en profite pour régler ses comptes avec celui qui fut son chef: Nicolas Sarkozy. Au micro du remplaçant de Jean-Jacques Bourdin pendant les fêtes, Roselyne Bachelot critique et tourne le dos à l’ancien dirigeant UMP.

Pour elle, Nicolas Sarkozy ne «paraît pas être dans une stratégie qui l’emmènerait vers une candidature en 2017, ou alors il commet quelques maladresses». Et quand bien même il souhaiterait de nouveau postuler au titre de chef d’État, Roselyne Bachelot ne pense pas qu’elle revotera pour lui. La cause de ce choix est notamment la question du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, aujourd'hui portée devant la justice. Pour l’ex-ministre, le fait que le mari de Carla Bruni siège au Conseil constitutionnel où sera jugée cette affaire est «un vrai problème: il pourrait influencer la décision du Conseil».

Les fêtes de Noël n’ont définitivement pas adouci les paroles de Roselyne Bachelot qui en profite aussi pour taper sur les doigts de Jean-François Copé. Elle reproche au président contesté de l’UMP d’avoir appelé à manifester contre le mariage pour tous. Pour la chroniqueuse du Grand huit, cette partie de sa famille politique «se radicalise et se renie». Espérons qu’elle trouve en ses cousins de la télévision un clan plus apaisé…



Retrouvez cet article sur gala.fr

Roselyne Bachelot : L’ex-ministre ne se voit plus voter pour l’ancien Président
Gala By Night: Roselyne Bachelot brille à la soirée Edouard Nahum
Roselyne Bachelot traite Patrick Balkany de beauf
Roselyne Bachelot se refait une santé sur D8
Vidéo- Roselyne Bachelot, souvenirs de campagne
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.