Roselyne Bachelot insultée par Nicolas Sarkozy : elle en a pris pour son grade

·2 min de lecture

En 2012, Nicolas Sarkozy prépare sa réélection. S'il tente de maîtriser au mieux son image, l'homme d'État déplore l'attitude de certains de ses ministres, à l'image de Roselyne Bachelot, comme le rapportent Gérard Davet et Fabrice Lhomme dans leur livre Histoire secrète de la droite française, paru le 24 mars (Éd. Pluriel).

L'année 2012 a été cruciale pour Nicolas Sarkozy. Et pour cause, le président en exercice a dû oeuvrer jusqu'à la fin de son quinquennat pour convaincre les Français de mettre son nom sur le bulletin de vote de l'élection présidentielle. Afin de faire sensation durant ses meetings, l'époux de Carla Bruni a pris soin de travailler chacune de ses sorties. À l'époque, Roselyne Bachelot, qui était encore ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, "est de tous les meetings", selon des propos rapportés par Gérard Davet et Fabrice Lhomme dans leur livre Histoire secrète de la droite française, paru le 24 mars aux éditions Pluriel. L'attitude adoptée par celle-ci durant ces rendez-vous politiques n'a d'ailleurs pas été du goût du chef de l'État : "Nicolas Sarkozy ne la supporte pas, il la traite même de 'poufiasse' devant témoins."

Le prédécesseur de François Hollande n'a en effet pas supporté longtemps de voir sa ministre se ruer sur les buffets et autres mignardises durant ses meetings. "Le candidat s'agace de la voir dévorer ses chouquettes, mais elle populaire, alors..." Alors qu'il avait besoin de concentration avant d'entrer dans l'arène, Nicolas Sarkozy s'est quelques fois laissé déconcentrer par Roselyne Bachelot, qui semblait profiter d'une pause gourmande tandis que lui était au travail. "Elle restait dans la loge pendant qu'il se concentrait, ça le rendait fou, elle bouffait tous les petits-fours", s'est remémoré l'ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

"Un coup de pub très gênant" : Meghan Markle n'en finit par d'indigner
Kate Middleton n'a "pas le temps pour les rancunes" : l'anti-Meghan Markle ?
Le prince Andrew ne se refuse rien... il dévoile sa dernière folie aux obsèques de son père
Elizabeth II en larmes aux obsèques du prince Philip : cette image déchirante
Kate Middleton un "roc" pour la famille royale : sa grande victoire sur Meghan 10 ans après son mariage