Roselyne Bachelot « désavouée » : cet oubli humiliant de Jean Castex

·1 min de lecture

Le milieu de l’art et du spectacle vit un dur moment depuis le début de l’année 2020 et de la crise sanitaire liée au Covid-19. Et ce n’est pas Roselyne Bachelot qui dira le contraire... La politicienne de 73 ans, qui a accepté en juillet dernier de devenir ministre de la Culture, n’imaginait certainement pas que le domaine culturel soit autant laissé à l’abandon, à cause du coronavirus. Malgré le contexte actuel compliqué, elle s’était battue en octobre, pour que Jean Castex autorise les salles de cinéma à projeter des films en soirée, malgré le couvre-feu alors imposé.

C’était peine perdue… Auprès du Parisien, l’ancienne ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale avait pourtant clamé son intention de convaincre le gouvernement d’accepter "des assouplissements", permettant au milieu culturel de continuer d’exister. Comme l’indique nos confrères ce 7 novembre, Roselyne Bachelot a obtenu une hausse du budget pour la culture de 5%. Gabriel Attal avait déclaré, admiratif : "On sent que sa solide expérience lui permet de savoir où et comment obtenir les moyens pour son secteur". La Ministre ne s’était pas arrêtée là puisqu’elle avait réussi à persuader les membres de l’Etat de débloquer deux milliards d’euros pour la Culture, dans le cadre du plan de relance.

De son côté, Jean Castex semble l’avoir quelque peu laissée sur le bord de la route. Le jeudi 29 octobre, il a organisé une conférence de presse à laquelle il a convié Jean-Michel Blanquer, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Royal baby : le prince répudié, Nicolas de Roumanie et Alina-Maria ont accueilli une petite fille
Le roi de Thaïlande dans la tourmente : son peuple se soulève, les manifestations s’enchaînent
Emilie Broussouloux : enceinte pour la seconde fois, elle raconte la surprise de sa 1ère grossesse
Kate Middleton : qui a pris sa place sur le balcon auprès de la reine pour le Remembrance Day ?
Emma Smet : “j’ai été harcelée en raison de mon pédigrée”, la petite-fille de Johnny se confie