Roselyne Bachelot bientôt de retour dans « Les Grosses Têtes »

Roselyne Bachelot sera de retour dans son fauteuil de chroniqueuse des « Grosses Têtes » sur RTL à la rentrée prochaine.
Roselyne Bachelot sera de retour dans son fauteuil de chroniqueuse des « Grosses Têtes » sur RTL à la rentrée prochaine.

Un retour aux sources ? Roselyne Bachelot, qui a laissé sa place de ministre de la Culture à Rima Abdul Malak le 20 mai dernier, va reprendre une activité professionnelle à la rentrée. C'est sur le terrain médiatique que l'on va pouvoir la retrouver. L'ex-ministre de la Culture va réintégrer l'émission des Grosses Têtes sur RTL, a indiqué la radio mercredi 15 juin. Elle ne doit reprendre du service qu'en septembre et a donc encore le temps de se ressourcer après ces deux années stressantes de ministre.

« Après presque deux ans d'absence dus à sa nomination au ministère de la Culture sous la présidence d'Emmanuel Macron, Roselyne Bachelot va effectuer son retour dans la mythique émission Les Grosses Têtes, à la rentrée 2022 », peut-on lire sur le site de RTL.

« Je suis pleine de joie »

« Ce n'est pas une surprise, finalement. Je retrouve mon activité précédente. Je suis pleine de joie que Laurent Ruquier, avec qui j'ai des liens très forts, me l'ait à nouveau proposé », commente l'intéressée dans Le Parisien. « Nous en avions convenu, poursuit-elle. Je laisse évidemment passer ces trois mois et demi de ressourcement et je reprendrai les choses à la rentrée. »

Cette femme politique de 75 ans, qui avait occupé plusieurs postes de ministre sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, était devenue sociétaire des Grosses Têtes en 2015, avant d'être nommée ministre de la Culture entre juillet 2020 et mai 2022 par Emmanuel Macron. Son mandat a été entamé en pleine pandémi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles