Roselyne Bachelot au bord des larmes en parlant du décès d’un proche : “Quand les gens comprendront, ils respecteront les mesures”

Abonnée aux plateaux télé, sur lesquels elle est soit animatrice soit chroniqueuse, Roselyne Bachelot ne se prive jamais de dire ce qu’elle pense : soit en poussant des coups de gueule soit en ne mâchant tout simplement pas ses mots. Invitée ce 24 mars dans la matinale de LCI pour commenter la crise sanitaire actuelle, l’ancienne ministre de la Santé exprimait son point de vue sur la façon de faire respecter les mesures de confinement sans en arriver à la méthode chinoise, plus stricte que la française.

"C’est terrible à dire…"

Dans son interview politique, Elisabeth Martichoux a ainsi interrogé l'ancienne ministre de la Santé en lui demandant comment lutter contre le non-respect des mesures de confinement de certains Français. "On lutte contre ça par la pédagogie, on lutte contre ça par les exemples qui vont surgir par le non respect de ces mesures de confinement, a commencé Roselyne Bachelot, enchaînant avec une voix nouée par les larmes. Je pense que quand certains auront perdu un proche, c’est terrible à dire, c’est terrible… Ils observeront les mesures de confinement."

"Ça évoque des souvenirs personnels"

Une émotion qui aurait presque pu passer inaperçue si la journaliste ne s’était pas arrêtée dessus. Alors qu’elle commençait à introduire sa question suivante sur le plaidoyer d’Emmanuel Macron pour l’humilité, Elizabeth Martichoux s’est aperçue que Roselyne Bachelot essuyait une larme au coin de son oeil. "Vous êtes très émue...", a-t-elle glissé à son invitée. Sans chercher

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Slimane : il chante en duo avec sa colocataire Vanina (Star Academy) ! (VIDEO)
Un commentaire de Christophe Beaugrand sur TPMP irrite Cyril Hanouna, il l'interpelle sur Twitter
Messiah (Netflix) : Tomer Sisley annonce l'annulation de la série et réagit avec émotion
Confinée, Florence Foresti dévoile son quotidien avec son chien dans une vidéo hilarante !
Mongeville : France 3 va bientôt arrêter sa série policière avec Francis Perrin