"Rose Festival": Bigflo et Oli dévoilent leur propre festival de musique à Toulouse

Les deux artistes visent entre 15.000 et 25.000 spectateurs par jour pour cette première édition qui se déroulera les 2 et 3 septembre prochains à Toulouse.

Du rap, avec IAM, Damso, Chilla ou Ziak, ou de l'électro, avec Paul Kalkbrenner ou Polo&Pan, seront au menu de la première édition du Rose festival, les 2 et 3 septembre prochains à Toulouse.

"Imaginé" par Bigflo et Oli pour "faire plaisir aux gens de notre génération", Rose ne sera "pas un festival exclusivement rap", a expliqué ce mardi Florian "Bigflo" Ordonez en conférence de presse, dans la Ville rose.

Il y aura "aussi de l'électro, de la chanson française, de la variété", a-t-il ajouté.

Les deux artistes visent entre 15.000 et 25.000 spectateurs par jour pour cette première édition du festival auquel participeront aussi, outre Bigflo et Oli eux-mêmes, le rappeur Laylow ou les anciens chanteurs du groupe Zebda, Mouss et Hakim.

Un festival "inclusif et accessible à tous"

Grâce aux deux scènes prévues, le public aura la possibilité d'assister aux concerts des têtes d'affiche et de découvrir "des artistes en plein essor".

D'autre part, afin d'être "un festival inclusif et accessible à tous", Rose compte accueillir gratuitement au moins 1.000 personnes par l'intermédiaire d'associations partenaires touchant "des publics éloignés de la culture", comme le Secours populaire.

Le festival aura lieu en plein air sur l'esplanade du MEET, le nouveau parc des expositions de Toulouse.

Après un silence médiatique de deux ans, sans concert, les rapeurs toulousains s'apprêtent à sortir un nouvel album qui sera dévoilé lors d'un show exclusif prévu à l'Accor Arena de Paris le 24 juin prochain.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Après deux ans d'absence, les rappeurs Bigflo et Oli font leur grand retour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles