Rooh Shahsavar Iran

Libération.fr

Il s’appelle Roohollah, mais tout le monde l’appelle Rooh. Il est journaliste et activiste. «Ça peut faire bizarre, mais en Iran, quand tu es journaliste politique, tu es forcément militant.» Rooh a quitté son pays et sa famille en 2009. Il avait 27 ans. «Le rêve américain ne me séduisait pas, je préférais la France.» Il a monté un site sur l’actualité iranienne, Lettres persanes. Il y compile des articles de son pays, traduits en français. «Une façon aussi de montrer que beaucoup de choses créatives continuent de se passer en Iran.»

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Adjim Danngar Tchad
Arman Tajiki Afghanistan
Carlos Arbeláez Colombie
«Dès qu’une parcelle se libère, on est cinq dessus»
Sediqa Dowlat Afghanistan

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages