"Rone & Friends", l'album de confinement collaboratif d'un artiste touche-à-tout

Yann Bertrand
·1 min de lecture

Il est seul devant ses machines, sur une tour de métal face à la scène éclairée. Derrière lui, la solennité d'une salle vide. Erwan Castex, dit Rone, a construit une relation particulière avec le théâtre du Châtelet, qui a accueilli sa dernière création en mars 2020, Room With A View, fauchée en plein vol par le confinement. "Je ne suis pas du tout blasé, à chaque fois que je retrouve la scène du Châtelet ça me fait un petit quelque chose, c'est magnifique", précise-t-il.

Au moment où le confinement a été décrété, le producteur et musicien a d'abord accusé le coup, avant de se ressaisir.

"La vie, ce n'est pas attendre que l'orage passe mais c'est apprendre à danser sous la pluie."

Sénèque cité par Erwan Castex, Rone

à franceinfo

Alors il s'est replongé dans la création, envoyant des pistes musicales à une douzaine d'artistes, de Jehnny Beth à Dominique A, en passant par Georgia et Camelia Jordana, qui se retrouvent sur ce Rone & Friends. "Je pense que c'était une manière de lutter contre cet isolement imposé, analyse-t-il. Moi j'adore la solitude, parfois je la recherche pour composer, mais là ce n'est pas du tout ce dont j'avais envie !"

"C'est un album qui, je crois, nous a aidés à mieux traverser cette période un peu morose."

Erwan Castex, Rone

à franceinfo

Tous sont venus chanter au téâtre du Châtelet avec lui il y a quelques jours pour un concert capté par Arte Concert et visible le 13 avril. Il y avait notamment Yael Naim, heureuse de retrouver une scène : "C'est ce que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi