Ronaldinho s'engage en politique et rejoint le parti d'extrême droite

Ronaldinho, en juillet 2017

Selon un média brésilien, Ronaldinho s'est engagé aux côtés de Jair Bolsonaro, leader du parti d'extrême «Patriota 51».

Ronaldinho se lance en politique. Selon le média brésilien «O Globo», l’ancien joueur du FC Barcelone et du Paris Saint-Germain devrait se présenter aux élections sénatoriales de son pays, sous les couleurs de «Patriota 51», le parti d’extrême droite du Brésil. Le leader de ce mouvement, Jair Bolsonaro, est souvent comparé à Donald Trump pour ses convictions racistes, homophobes et anti-avortement. Il est favorable à la peine de mort et fait l’apologie de la dictature militaire, mise en place pendant plus de vingt ans au Brésil, de 1964 à 1985. 

"Aucun accord entre le parti et Ronaldinho"

En 2011, Jair Bolsonaro avait affirmé dans une interview qu’il préférerait que son «fils meure dans un accident de voiture plutôt qu’il soit homosexuel». Le site officiel de Patriota a cependant démenti les informations du «Globo» en publiant un communiqué. Il explique qu’il n’y a «aucun accord avec Ronaldinho Gaúcho». Pourtant, le parti d’extrême droite n’exclu pas une éventuelle candidature du footballeur. 

À lire :  Neymar de retour au Brésil en urgence pour "questions personnelles"


Retrouvez cet article sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages