Carlo Rovelli : « L’éducation scientifique française est trop rigide »

·1 min de lecture
Né le 3 mai 1956 à Vérone, Carlo Rovelli enseigne à l'université d'Aix-Marseille. Il est aussi régulièrement invité à intervenir sur divers campus au Canada.
Né le 3 mai 1956 à Vérone, Carlo Rovelli enseigne à l'université d'Aix-Marseille. Il est aussi régulièrement invité à intervenir sur divers campus au Canada.

Théoricien de la gravité quantique à boucles (avec Lee Smolin), enseignant à l?université Aix-Marseille, mais aussi au Canada, Carlo Rovelli n?est pas seulement l?un des plus importants scientifiques de son temps, c?est aussi un auteur prolixe. En 2015, il publiait Sept Brèves Leçons de physique chez Odile Jacob, avant de consacrer une biographie à Anaximandre de Milet (Dunod), un savant présocratique formé par Thalès qui se frotta au concept d?infini au VIe siècle avant l?ère chrétienne. Après un lumineux essai, L?Ordre du temps (Flammarion), Carlo Rovelli raconte aujourd?hui, dans un nouvel ouvrage*, les conditions dans lesquelles est née la physique quantique. Conçu à la manière d?un roman historique, où auraient été glissées des pages de philosophie, son livre nous fait découvrir de manière pédagogique l?une des notions les plus complexes de la physique contemporaine.

Le Point : Tout commence à l?été 1925 sur l?île d?Helgoland, en mer du Nord. Werner Heisenberg, 23 ans à l?époque, conçoit l?idée que les sauts des électrons d?une orbite à une autre répondent à une logique dictée non pas par une variable physique constante, mais par un tableau de nombres évolutifs qui permet de prévoir de manière plus satisfaisante ces mouvements jusque-là incompréhensibles. Quel est, selon vous, le déclic ?

Physicien, théoricien spécialiste de la mécanique quantique, Carlo Rovelli est aussi philosophe des sciences. Il partage son temps entre Marseille, Lisbonne, Vérone et [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles