Romain Grosjean : "Le chapitre Formule 1 est terminé"... sauf si "Mercedes, Red Bull ou Ferrari m'appelle"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Formule 1 c'est fini. Après son impressionnant accident du 29 novembre 2020, Romain Grosjean était catégorique : il ne concourra plus en F1. Celui qui a depuis repris les compétitions automobiles aux États-Unis sur les circuits d'indycar laisse pourtant entendre dimanche sur Europe 1, dans l'émission d'Isabelle Morizet Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, qu'il pourrait reprendre la Formule 1, à certaines conditions. En Indycar, il a rejoint l'écurie Andretti. Laquelle ambitionne de se lancer dans la F1, sans lui.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Ils m'ont demandé si ça m'intéressait. Et j'ai gentiment décliné l'offre. J'ai envie de gagner le championnat Indycar", confie Romain Grosjean. "C'est un championnat où je me trouve tellement heureux, tellement à me faire plaisir sur les courses, dans l'ambiance, avec ma famille qui va venir vivre du côté de la Floride, que le chapitre Formule 1 est terminé."

"À 35 ans, j'ai envie de gagner des championnats"

Pourtant, le coureur automobile semble laisser une porte ouverte. "Si c'est Mercedes, Red Bull ou Ferrari qui m'appelle pour être dans une top équipe et gagner les courses, ça serait différent", affirme-t-il. Un message aux trois principales écuries de F1 dont de nombreux fans espèrent qu'il trouvera un écho.

"Mais si Andretti rachète l'écurie Alfa Romeo, ça restera une écurie qui n'est pas sur le devant de la scène. Ça va pren...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles