Romain Grosjean, ancien pilote de F1 : "Mon accident a été une succession de miracles"

·2 min de lecture

La mort en face. C'est le titre qu'a choisi l'ancien pilote de formule 1 Romain Grosjean pour raconter, dans un livre co-signé avec sa compagne Marion Jollès-Grosjean, le violent accident qu'il a vécu le 29 novembre 2020 sur le Grand Prix de Formule 1 de Bahrein. Un évènement dont il n'aurait, en toute logique, pas dû sortir vivant, et que le miraculé détaille dimanche au micro d'Isabelle Morizet, à l'occasion de son invitation dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, sur Europe 1.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

Un accident de moins d'une seconde

"En sortant du virage numéro 2, j'ai vu une opportunité de dépasser trois voitures devant moi, qui étaient justement mal sorties de ce virage. J'avais plus de vitesse qu'elle. Mais, sur ma droite, Daniil Kvyat est dans mon angle mort depuis le virage numéro 1. Ce qui n'arrive jamais. Je regarde dans le rétroviseur. Il n'y a rien. Je regarde une deuxième fois. Il n'y a rien. C'est le parfait angle mort", décrit le pilote, aujourd'hui reconverti dans la compétition d'indycar.

"Je n'ai pas compris ce qui s'était passé", poursuit-il. "D'ailleurs, les chiffres parlent pour moi : il y a six dixièmes de seconde entre la touchette avec Daniil et le mur, et trois dixièmes de seconde entre le muret et le moment où la voiture s'arrête. On parle donc de moins d'une seconde pour passer d'une ligne droite où tout va bien, à vouloir do...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles