Les Rolling Stones rendent hommage à Charlie Watts lors du premier concert de leur tournée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Charlie Watts, Keith Richards, Ronnie Wood et Mick Jagger (de gauche à droite). - -
Charlie Watts, Keith Richards, Ronnie Wood et Mick Jagger (de gauche à droite). - -

Les Rolling Stones ont donné lundi soir le premier concert de leur nouvelle tournée No Filter lors d'un événement privé organisé au Gillette Stadium dans la ville de Foxborough dans le Massachusetts. A cette occasion, le groupe a rendu hommage à leur ancien batteur Charlie Watts, mort le 24 août dernier.

"C'est le premier concert de notre tournée de 2021 donc on tente des choses. Pour nous, c'est une nuit très particulière, parce que c'est notre première tournée en 59 ans sans notre cher Charlie Watts", a déclaré sur scène Mick Jagger. "Charlie nous manque tellement. Il nous manque en tant que groupe, mais aussi en tant qu'ami, sur scène et hors de scène."

"On joue pour toi, Charlie!", s'est exclamé ensuite Keith Richards en brandissant sa guitare. L'émouvante séquence a été mise en ligne sur les réseaux sociaux du groupe de rock.

La soirée marquait aussi les débuts du batteur Steve Jordan avec les Rolling Stones. Il avait été annoncé début août que Charlie Watts ne participerait pas à cette tournée pour raison médicale et les Stones avaient engagé Steve Jordan pour le remplacer.

Charlie Watts est considéré comme "l'un des plus grands batteurs de sa génération". Depuis l'annonce de sa mort, l'artiste a reçu des hommages de grands noms de l'industrie de la musique, de Paul McCartney à Brian Wilson en passant par Joan Jett.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles