Rolex, yacht, homard... Ces symboles du luxe qui ont coûté cher aux politiques

franceinfo
François de Rugy, ministre de la Transition écologique, est raillé après la publication par Mediapart de photos des dîners fastueux qu'il organisait lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale.

"Moi je n'aime pas le homard, je n'en mange pas. J'ai une intolérance aux crustacés. Et on fait croire que c'est moi qui demande qu'on serve des homards ?" La tirade de François de Rugy, vendredi 12 juillet, sur BFMTV, passerait pour surréaliste si le ministre de la Transition écologique n'était pas, depuis deux jours, pris dans la polémique des dîners luxueux donnés à l'hôtel de Lassay lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale.

Et les homards géants des époux Rugy sont en passe de devenir irrémédiablement liés au nom du ministre, en témoigne l'accueil qu'il a reçu lors de son déplacement à Niort (Deux-Sèvres), où des manifestants ont brandi un gros crustacé gonflable... Un boulet qu'il lui sera difficile à faire oublier comme, en leur temps, le yacht de Bolloré sur lequel Nicolas Sarkozy avait digéré son élection à la présidence de la République, les cigares de l'ancien secrétaire d'Etat Christian Blanc ou encore les chaussures cirées de l'ancien conseiller élyséen Aquilino Morelle.

Le yacht de Bolloré pour Nicolas Sarkozy

A peine élu en 2007, Nicolas Sarkozy se retrouve sous le feu des critiques pour s'être accordé quelques jours de vacances en famille à Malte sur le Paloma, un luxueux yacht (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi