Roland-Garros : en s'imposant face à Djokovic, Nadal offre «un chef-d’œuvre hors du temps»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce match a marqué les cœurs et les esprits. Deux titans du tennis se sont affrontés jusqu'à une heure et demie du matin dans la nuit de mardi à mercredi en quart de finale de Roland-Garros : Rafael Nadal face à Novak Djokovic . Selon notre éditorialiste Virginie Phulpin, ce monument auquel le monde entier a assisté valait bien quelques bâillements intempestifs ce mercredi. Car c’est le genre de match où on peut dire : "J’y étais, je l’ai vu, ou je l’ai écouté sur Europe 1."

>> Retrouvez l'édito sport tous les matins à 7h19 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Ce match n'a pas tenu ses promesses, il est allé au-delà

"Rafael Nadal et Novak Djokovic l’ont dit tous les deux après, elle est un peu tardive, cette session de nuit, quand même. Les enfants étaient couchés depuis longtemps quand le roi de la terre a repris les clés du court central. Mais ils nous ont offert un moment d’éternité et la froide nuit parisienne, cette humidité qui rendait la terre battue plus collante, plus glissante a aussi participé à construire ce chef-d’œuvre hors du temps.

Quand un match est aussi attendu, quand on sait dès le départ que ça va être l’affiche de la quinzaine, on est souvent un peu déçu. Votre meilleure soirée de l’année est rarement celle dont vous avez coché la case sur le calendrier. Ce match n’a pas tenu ses promesses, il est allé bien au-delà. Pas toujours pour le niveau de jeu, mais pour l’intensité, l’émotion, la dramaturgie.

>> LIRE AUSSI - Roland-Garros...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles