Roland-Garros : Rafael Nadal retrouve Novak Djokovic en quarts de finale

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
REUTERS/Dylan Martinez
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'affiche de rêve aura bien lieu : Nadal défiera Djokovic en quart de finale de Roland-Garros, mardi.

Rafael Nadal , treize fois titré à Roland-Garros, retrouvera mardi en quarts de finale le N.1 mondial Novak Djokovic après sa victoire arrachée dimanche face au Canadien Félix Auger-Aliassime, 3-6, 6-3, 6-2, 3-6, 6-3 au bout de quatre heures et demie d'échanges sur un court Central incandescent.

Tenant du titre et tombeur de Nadal en demi-finales l'an passé, le Serbe est lancé à la poursuite du Majorquin dans la chasse au record de titres en Grand Chelem que se livrent les deux monstres (20 contre 21).

"On se connaît bien. Il arrive après un titre à Rome alors que moi je n'ai pas beaucoup joué", a reconnu +Rafa+. "Mais on est à Roland-Garros ! Je ne sais pas ce qui se passera, mais je donnerai tout ce que j'ai."

+Nole+, ultra-dominateur face à Diego Schwartzman (6-1, 6-3, 6-3), s'est davantage économisé que l'Espagnol, qui a passé plus du double de temps sur le court (4h21) dans son duel spectaculaire face à Félix Auger-Aliassime, 9e joueur mondial.

Il a fallu toute la détermination distinctive de l'Espagnol pour venir à bout du protégé de son oncle Toni Nadal. A l'image de sa défense acharnée pour forcer le break (2-1) dans le troisième set, aidé par un smash trop long de +FAA+. Un des nombreux points d'anthologie de ce choc des générations, entre l'étoile montante de Montréal, 21 ans, et le vieillissant roi de l'ocre, qui fêtera ses 36 ans vendredi.

"Je n'ai pas bien commencé le match", a livré +Rafa+. "Dans le premier set je n'ai pas réussi à convertir les occasions que je me suis créées. Dans le troisième, j'ai mieux joué, mais le début du quatrième a été difficile. Il a un gros service (194 km/h de vitesse moyenne au premier service, NDLR) et je n'arrivais pas à le repousser. Mais en fin de match j'ai réussi à(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles