Roland-Garros: Rafael Nadal en finale après l'abandon sur blessure de Zverev

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rafael Nadal s'est qualifié vendredi 03 juin pour la finale de Roland-Garros après un match écourté par la blessure d'Alexander Zverev, contraint à l'abandon avant le tie break du deuxième set. Nadal jouera sa 14e finale sur la terre battue parisienne dimanche contre Casper Ruud (8e) ou Marin Cilic (23e).

Cette demi-finale de Roland-Garros était partie pour figurer dans la rubrique anthologie avant que survienne le drame. Un Alexander Zverev contraint d'abandonner alors qu'il était mené 7-6 (10/8), 6-6 après un bras de fer de plus de trois heures. L'allemand s'est en effet violemment tordu la cheville droite après son ultime frappe et a été évacué dans un fauteuil roulant avant de revenir en béquilles officialiser son abandon.

L'épilogue cruel d'un match dantesque car avant la blessure de Zverev, les deux joueurs disputaient un match marathon : après un peu plus de trois heures de jeu, ils n'avaient pas encore bouclé la deuxième manche. Chacun des deux sets a duré le temps d'un match de foot.

« C'est très dur, je suis très triste pour lui, a réagi Nadal en évoquant la blessure de son adversaire. Il jouait un tournoi incroyable, je sais combien il se bat pour gagner un Grand Chelem. Il n'a vraiment pas eu de chance, mais je suis sûr qu'à l'avenir il va en gagner, et pas un, mais beaucoup plus. Bien sûr, être en finale de Roland-Garros une fois de plus est un rêve, mais en même temps, que ça se termine comme ça, le voir pleurer dans les vestiaires, c'est un moment très difficile ».

Le gaucher majorquin a empoché le premier de très haute lutte, après avoir fait face à quatre balles de set d'affilée dans le jeu décisif (de 6-2 à 6-6).

Quatorzième finale

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles