Roland-Garros : moments uniques, horaires tardifs... Quel bilan pour les night sessions ?

Dans la nuit parisienne, le bruit des balles est ponctué d'applaudissements et le public a le sentiment de vivre un moment unique, comme hors du temps. Mais ces night sessions  qui ont fait leur apparition l'an dernier grâce à l'éclairage des courts et à l'installation d'un toit sur le central font débat. Lorsqu'un match comme le quart de finale qui a opposé Rafael Nadal à Novak Djokovic mardi s'achève à 1h15 du matin, que les spectateurs sont emmitouflés dans leur couverture, une question se pose : quel est l'intérêt de faire jouer les athlètes si tardivement ?

Permettre aux fans de suivre des matches en semaine

"L'horaire des matches du soir peut poser des questions. Je crois que le bilan, on le fera à la fin", avoue Amélie Mauresmo, la directrice de Roland-Garros , au micro d'Europe 1. Mais "j'ai eu un certain nombre de retours de gens qui me disent 'C'est top parce que je bosse et Roland-Garros, je regarde le week-end mais en semaine, généralement le soir c'est terminé'. Je ne suis pas en train de défendre coûte que coûte cette session de soirée mais à mon sens, il y a un vrai intérêt tant sur place que devant sa télé pour un grand nombre de personnes de pouvoir suivre le tennis après le boulot", poursuit-elle.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le diffuseur exclusif de ces sessions nocturnes, Amazon , représente une manne financière pour la Fédération française de tennis. La 10e et dernière session nocturne de Roland-Garros 2022 s’est tenue me...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles