Deuxième titre à Roland-Garros en double pour les Français Mahut et Herbert

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les joueurs de tennis français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont remporté, samedi, leur deuxième titre en double à Roland-Garros en battant en finale l'équipe kazakhe Alexandr Bublik-Andrey Golubev 4-6, 7-6 (7/1), 6-4.

Le duo tricolore composé de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert a de nouveau fait des étincelles à Roland-Garros. Les deux tennismen français ont remporté, samedi 12 juin, leur deuxième "French Open" en double en battant en finale l'équipe kazakhe Alexandr Bublik-Andrey Golubev 4-6, 7-6 (7/1), 6-4.

La paire française, qui avait déjà remporté les quatre tournois du Grand Chelem, décroche ainsi son cinquième titre majeur après l'US Open 2015, Wimbledon 2016, Roland-Garros 2018 et l'Open d'Australie 2019.

La victoire a été longue à se dessiner, mais avec l'aide du public, qui scandait "Allez les Bleus !" comme en Coupe Davis, Mahut et Herbert ont réussi le break décisif pour mener 4-3 dans la dernière manche, puis 5-3 après que Mahut a confirmé sur sa mise en jeu.

Et Herbert a conclu deux jeux plus tard sur un service gagnant.

Le palmarès du duo tricolore est époustouflant : ensemble, Mahut et Herbert ont également remporté 7 des 9 Masters 1000. Il ne leur manque que ceux de Madrid et de Shanghai ainsi que les Jeux olympiques et la Coupe Davis.

Après une brouille et une séparation, les deux hommes se sont retrouvés à l'issue d'un US Open 2019 catastrophique (élimination au 1er tour). Et ils ont rapidement retrouvé le chemin de la victoire en enchaînant quelques semaines plus tard les titres au Masters 1000 de Paris, puis aux Masters de fin d'année à Londres.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles