Roland-Garros : Denis Shapovalov, éliminé au 2e tour, critique l'organisation

Quentin Ramelet
·1 min de lecture

Denis Shapovalov l'a mauvaise. Son élimination au 2e tour de cette édition particulière de Roland-Garros, après un combat long et éprouvant de 5h00, le Canadien l'a déjà digérée. Pour autant, en conférence de presse d'après-match, le 10e joueur mondial ne s'est pas retenu pour envoyer un sacré tacle à l'organisation du Grand Chelem parisien, incapable, selon lui, de s'adapter face à la situation de crise sanitaire actuelle.

"Je pense qu'ils ne font pas du bon boulot. Il n'y a pas vraiment de bulle, surtout dans le deuxième hôtel", a d'abord soulevé la pépite canadienne de 21 ans avant de s'emporter complètement : "L'organisation est affreuse ! Après un match de 5h, je dois jouer les doubles maintenant. Le planning n’est vraiment pas bon ! C'est troublant. On est dans un Grand Chelem, je ne veux pas paraître pourri gâté, mais on s'attend à ce que le tournoi t'aide à jouer. Comment je suis censé aller jouer les doubles, après un match de 5h ?! Ils auraient pu mieux planifier les choses, ce n'est pas acceptable."

"C'était bien mieux géré à New York"

Lancé dans un procès contre les organisateurs du tournoi parisien, Denis...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi